Déploiement des APR N95 pour le personnel en zone chaude

*Message important sur l’application de la décision de la CNESST de rendre obligatoire les masques N-95 OBLIGATOIRE dans les zones chaudes du CIUSSS du NÎM dans une note de service de l’employeur*

“La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a annoncé qu’elle exige dorénavant le port d’un appareil de protection respiratoire (APR) de type N95 ou de protection supérieure pour tous les travailleurs et travailleuses, cliniques et non cliniques, qui œuvrent dans une zone chaude désignée au sein de notre établissement. Une zone désignée chaude regroupe des usagers ou résidents positifs, confirmés par laboratoire.

En conséquence, à compter du 11 février, le CIUSSS rendra disponibles des APR N95 pour tout le personnel appelé à travailler dans une zone chaude.

Essai d’ajustement (fittests)

Comme mesure transitoire, le personnel qui œuvre dans ces secteurs et qui n’a pas encore passé un essai d’ajustement (fittest) est invité à porter quand même un N95 comme mesure de mitigation. Il s’agit là d’une mesure temporaire et un essai d’ajustement sera rapidement prévu pour ces personnes. Si vous travaillez en zone chaude et que vous n’avez pas encore eu votre essai d’ajustement, référez-vous à votre gestionnaire.

Modalités d’application

L’APR N95 doit être porté en tout temps dans la zone chaude. Le port prolongé est recommandé lors de soins consécutifs (exemple : pour passer d’un usager à l’autre). Il doit être changé par un masque de procédure au moment de quitter pour les pauses, les repas et lors des transitions en zone froide (par exemple : poste infirmier).

Nous vous rappelons :

  • avec le N95, le port de la visière remplace la lunette protectrice;
  • la barbe doit être fraîchement rasée et vous devez vous assurer que les moustaches, favoris et cheveux ne nuisent pas à l’étanchéité de l’APR

Nous vous invitons à revoir la technique du port et du retrait de l’APR N95 en consultant la vidéo suivante : https://youtu.be/tBH1TT4Gmtc

Nous sommes bien conscients que cette mesure peut soulever plusieurs questions et préoccupations. Des informations plus détaillées par milieux de soins vous seront communiquées.

Nous vous remercions de votre habituelle collaboration.”

voici la note de service : ici