Accueil

Assemblée générale extraordinaire

Vote de grève

(En visioconférence sur la plateforme ZOOM)

L’assemblée se tiendra sur plus d’une séance du 26 avril 2021 au 30 avril 2021. Les liens pour accéder aux rencontres seront envoyés par courriel quelques jours avant la tenue de l’assemblée générale extraordinaire. Vous devez avoir signé votre carte d’adhésion et avoir participé à l’une des séances, pour pouvoir voter.

Un lien pour la signature électronique sera envoyé à ceux qui n’ont pas encore signé la carte.

Dates :

Lundi 26 avril : 19h00 à 21h00
Mardi 27 avril : 9h00 à 11h00 et 19h00 à 21h00
Jeudi 29 avril : 9h00 à 11h00 et 19h00 à 21h00
Vendredi 30 avril : 9h00 à 11h00 et 19h00 à 21h00

Ordre du jour

  1. Inscription des membres
  2. Ouverture – Vidéo de Caroline Senneville, vice-présidente de la CSN et responsable de la négociation du secteur public
  3. Lecture et adoption de l’ordre du jour
  4. Admission des visiteurs
  5. État des négociations
      1. Rapport sur la négociation de table centrale
      2. Rapport sur la négociation de tables sectorielles
  6. Exercice du rapport de force
      1. Rapport sur la mobilisation
      2. Recommandation sur le mandat de grève
      3. Informations sur les services essentiels
      4. Règles du Fonds de défense professionnelle (FDP) et règles de participation à la grève
  7. Période de questions et de commentaires
  8. Vote de grève : explication du déroulement du vote sur la plateforme SimpleSondage
  9. Proposition de destruction des bulletins de vote (7 jours suivant la fin du vote)
  10. Levée de l’assemblée
*pièces jointes : Convocation assemblée générale extraordinaire : ici
*pièces jointes : procédure ZOOM : ici

PARCE QUE NOUS MÉRITONS MIEUX ET LE QUÉBEC AUSSI


MESSAGE DE VOTRE NOUVEAU PRÉSIDENT

Je suis maintenant Président du Syndicat des travailleuses et travailleurs du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal-CSN.

Près de 6000 travailleurs-ses de la santé et des services sociaux sur plus de 25 installations de Villeray-Petite-Patrie, Ahuntsic-Montréal-Nord, Bordeaux-Cartierville à Ville St-Laurent, en passant par Rivière-des-Prairies et l’Hôpital Sacré-Cœur, c’est gros!

Le stress qui m’habitait fait maintenant place à la fébrilité… Une douce et puissante fébrilité.

Quand j’étais au bloc opératoire comme préposé, j’avais cette fébrilité quand on annonçait un trauma. Je ne sais pas pourquoi mais mon cerveau se mettait en mode urgence et l’adrénaline embarquait. Que ce soit un gars qui venait de se tirer dans la face, une césarienne qui tournait mal ou une personne qui venait de perdre deux jambes et un bras dans un accident de moto, j’avais toujours le feeling que j’étais à ma place.

Tout devenait au ralenti et les choses se plaçaient facilement pour que je sois le plus efficace possible.

J’ai eu la même fébrilité dans le milieu de la défense des droits. C’est drôle à dire comme ça car ce n’est pas du tout le même job, mais quand tu travailles pour gagner une cause pis que tu dors avec tes conventions collectives et des jurisprudences pour être sûr d’être prêt à n’importe quelle absurdité venant de l’employeur ou de ses avocats et conseillers, pis que tu les fais douter en leur mettant le nez dans leur merde, ben ça me donne le même sentiment que la traumatologie…

Maintenant il faut se rassembler.
Maintenant il faut s’informer.

C’est par l’information que vous allez commencer à vous mettre ensemble pour devenir plus fort! Avec nous!

Ce n’est pas une formule magique, c’est juste la base du syndicalisme!

Les membres doivent se réapproprier le syndicat. Ça vous appartient!

On ne peut pas continuer à se battre seuls contre les centaines de cadres sans compter le gouvernement.

On ne peut pas gagner en étant 25 travailleurs-ses au syndicat. 25 pour 6000 travailleurs-ses et des dizaines de titres d’emplois différents.

Unit. On n’a pas le choix, on n’est pas comme la FIQ à représenter 5 titres d’emplois, on représente pas loin d’une centaine de titres d’emplois différents à la CSN. On n’y arrivera pas à 25…

Il faut arrêter de se battre entre nous!
On ne gagnera jamais en nous divisant!

J’ai appris au fil des ans à connaître des métiers qui m’étaient inconnus depuis 9 ans. J’ai appris beaucoup des préposés au retraitement des dispositifs médicaux et des assistantes techniques seniors en pharmacie par exemple, car ils se sont mobilisés et nous ont aidé à monter des dossiers qu’on peut maintenant déposer au conseil du trésor et au ministère de la santé et des services sociaux.

Ça c’est qu’un mini échantillon des membres qu’on représente. Tout ce travail fait par 25 syndicalistes qui n’ont pas le droit au temps supplémentaire rémunéré même si la majorité en font beaucoup. C’est fini les rumeurs qu’on est grassement payés pour effectuer des fonctions syndicales, on fait le même salaire que vous, sans les TS payés, comme on a voté en assemblée générale.

On va vous informer le plus possible par des capsules vidéo et par de l’information.

C’est pour ça qu’on a besoin de vous pour bien vous représenter.

Si vous êtes membres CSN au NÎM, abonnez-vous à la page Facebook du syndicat:
Syndicat CSN du CIUSSS du NÎM, c’est la base pour vous tenir informés. On passe quand même près ou plus que 40h/semaine au travail. Je ne pense pas que c’est irritant de voir passer des publications qui vous donnent des infos sur vos droits entre deux vidéos de chats mignons ou de gars qui se pètent la gueule en sautant d’un toit dans une piscine.

Merci à tous ceux qui ont voté pour moi ou qui m’ont encouragé dans ma volonté d’améliorer le monde du travail.

Ça peut paraître utopique mais ceux qui me connaissent savent que je ne lâche pas le morceau si on me fournit des faits.

Ça fait ben peur au boss les faits
Ça tombe bien on en a plein…

Jean-François Dubé
Président du STTCIUSSSNIM-CSN


Bonjour chers membres et collègues,

Syndicat des travailleuses et travailleurs du CIUSSS du NÎM

Un petit mot pour vous dire que même si les temps sont très difficiles et que même si nous venons de vivre sans aucun doute la pire année dans le réseau de la santé, nous croyons que ce chemin parsemé d’embûches tire enfin à sa fin. Et oui, comme l’ont dit certains, les derniers milles de ce chemin sinueux risquent d’être les plus difficiles et les plus confrontant pour nous tous.

S’il y a une chose que nous aurons tous prouvée cette année est bel et bien que notre réseau est plus qu’essentiel pour la sécurité et la santé de la population. Maintenant, tous en sont conscients. Tout le monde sait sans l’ombre d’un doute que si nous ne sommes pas là pour tenir le réseau à bout de bras, rien ne va. Cela dit, tout ce qui s’écroule devra être rebâti et repensé. Nous aurons été témoin de ce moment gravé dans l’histoire et devront nous assurer qu’il ne soit pas oublié. Maintenant, notre gouvernement doit nous donner les outils pour ne plus jamais que cette histoire ne se répète, et il le sait. Ce travail sera de longue haleine et nous devrons y contribuer au meilleur de nous-mêmes si nous voulons que cela se réalise. Notre réseau est à rebâtir et nous en serons les fiers bâtisseurs.

C’est pourquoi nous nous souhaitons de tout cœur que cette nouvelle année soit empreinte d’un renouvellement positif, remplie de bonnes nouvelles et de réalisations qui sauront enrichir notre travail au quotidien et surtout à long terme. Souhaitons-nous des investissements majeurs qui seront à la hauteur des investissements et sacrifices que nous avons dû faire cette année pour assurer les services à la population. Souhaitons-nous que nos dirigeants finissent par entendre et surtout écouter ce que les travailleuses et travailleurs ont à proposer pour améliorer la situation et, finalement, souhaitons-nous que la situation s’améliore rapidement.

Au nom de tout l’équipe syndicale du STTCIUSSSNÎM CSN, nous vous souhaitons une bonne année et nos meilleurs vœux pour 2021 et nous vous remercions pour le travail incroyable que vous avez accompli cette année.

 

Alexandre Paquet

Président par intérim du syndicat des travailleuses et travailleurs du CIUSSS du Nord-de-l’île-de Montréal, CSN.

 


** MESSAGE IMPORTANT**

À tous les membres CSN du CIUSSS du NÎM.

Bonjour à toutes et à tous,

Le STT du CIUSSS du NÎM – CSN tient à informer ses membres que dû à
l’état d’urgence sanitaire et les directives gouvernementales, la décision a été
prise de fermer tous les bureaux syndicaux de l’établissement jusqu’à nouvel
ordre. Cette décision n’a pas été prise de gaieté de cœur, cependant, il est de
notre devoir de prendre tous les moyens afin de préserver la santé de tous en
réduisant les risques de contamination au minimum.

Malgré la fermeture des bureaux syndicaux, tous les représentants syndicaux
sont en télétravail. Toutes les mesures ont été prises pour assurer la continuité
des services. Les numéros de téléphone et les courriels pour nous contacter se
trouvent plus bas. Nous vous prions de laisser un message clair sur la boîte vocale avec
votre NOM, NUMÉRO D’EMPLOYÉ et NUMÉRO de téléphone où nous pourrons vous rejoindre. La
réorganisation de notre travail pourrait affecter les délais de réponses. Les
retours d’appels et réponses par courriels seront effectués selon les heures
normales des différents bureaux. Nous vous remercions de votre patience.
Nous sommes désolés des inconvénients et espérons que la situation se règle
le plus rapidement possible. Nous vous remercions de votre compréhension.
En terminant, nous tenons à vous remercier de votre dévouement en cette
période difficile.

Votre syndicat déploie tous ses efforts pour vous accompagner et nous
sommes en communication constante avec l’employeur.

RESTONS SOLIDAIRES!
Votre exécutif syndical

Le mot du Président : ici