Accueil

 


MESSAGE DE VOTRE NOUVEAU PRÉSIDENT

Je suis maintenant Président du Syndicat des travailleuses et travailleurs du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal-CSN.

Près de 6000 travailleurs-ses de la santé et des services sociaux sur plus de 25 installations de Villeray-Petite-Patrie, Ahuntsic-Montréal-Nord, Bordeaux-Cartierville à Ville St-Laurent, en passant par Rivière-des-Prairies et l’Hôpital Sacré-Cœur, c’est gros!

Le stress qui m’habitait fait maintenant place à la fébrilité… Une douce et puissante fébrilité.

Quand j’étais au bloc opératoire comme préposé, j’avais cette fébrilité quand on annonçait un trauma. Je ne sais pas pourquoi mais mon cerveau se mettait en mode urgence et l’adrénaline embarquait. Que ce soit un gars qui venait de se tirer dans la face, une césarienne qui tournait mal ou une personne qui venait de perdre deux jambes et un bras dans un accident de moto, j’avais toujours le feeling que j’étais à ma place.

Tout devenait au ralenti et les choses se plaçaient facilement pour que je sois le plus efficace possible.

J’ai eu la même fébrilité dans le milieu de la défense des droits. C’est drôle à dire comme ça car ce n’est pas du tout le même job, mais quand tu travailles pour gagner une cause pis que tu dors avec tes conventions collectives et des jurisprudences pour être sûr d’être prêt à n’importe quelle absurdité venant de l’employeur ou de ses avocats et conseillers, pis que tu les fais douter en leur mettant le nez dans leur merde, ben ça me donne le même sentiment que la traumatologie…

Maintenant il faut se rassembler.
Maintenant il faut s’informer.

C’est par l’information que vous allez commencer à vous mettre ensemble pour devenir plus fort! Avec nous!

Ce n’est pas une formule magique, c’est juste la base du syndicalisme!

Les membres doivent se réapproprier le syndicat. Ça vous appartient!

On ne peut pas continuer à se battre seuls contre les centaines de cadres sans compter le gouvernement.

On ne peut pas gagner en étant 25 travailleurs-ses au syndicat. 25 pour 6000 travailleurs-ses et des dizaines de titres d’emplois différents.

Unit. On n’a pas le choix, on n’est pas comme la FIQ à représenter 5 titres d’emplois, on représente pas loin d’une centaine de titres d’emplois différents à la CSN. On n’y arrivera pas à 25…

Il faut arrêter de se battre entre nous!
On ne gagnera jamais en nous divisant!

J’ai appris au fil des ans à connaître des métiers qui m’étaient inconnus depuis 9 ans. J’ai appris beaucoup des préposés au retraitement des dispositifs médicaux et des assistantes techniques seniors en pharmacie par exemple, car ils se sont mobilisés et nous ont aidé à monter des dossiers qu’on peut maintenant déposer au conseil du trésor et au ministère de la santé et des services sociaux.

Ça c’est qu’un mini échantillon des membres qu’on représente. Tout ce travail fait par 25 syndicalistes qui n’ont pas le droit au temps supplémentaire rémunéré même si la majorité en font beaucoup. C’est fini les rumeurs qu’on est grassement payés pour effectuer des fonctions syndicales, on fait le même salaire que vous, sans les TS payés, comme on a voté en assemblée générale.

On va vous informer le plus possible par des capsules vidéo et par de l’information.

C’est pour ça qu’on a besoin de vous pour bien vous représenter.

Si vous êtes membres CSN au NÎM, abonnez-vous à la page Facebook du syndicat:
Syndicat CSN du CIUSSS du NÎM, c’est la base pour vous tenir informés. On passe quand même près ou plus que 40h/semaine au travail. Je ne pense pas que c’est irritant de voir passer des publications qui vous donnent des infos sur vos droits entre deux vidéos de chats mignons ou de gars qui se pètent la gueule en sautant d’un toit dans une piscine.

Merci à tous ceux qui ont voté pour moi ou qui m’ont encouragé dans ma volonté d’améliorer le monde du travail.

Ça peut paraître utopique mais ceux qui me connaissent savent que je ne lâche pas le morceau si on me fournit des faits.

Ça fait ben peur au boss les faits
Ça tombe bien on en a plein…

Jean-François Dubé
Président du STTCIUSSSNIM-CSN


Bonjour chers membres et collègues,

Syndicat des travailleuses et travailleurs du CIUSSS du NÎM

Un petit mot pour vous dire que même si les temps sont très difficiles et que même si nous venons de vivre sans aucun doute la pire année dans le réseau de la santé, nous croyons que ce chemin parsemé d’embûches tire enfin à sa fin. Et oui, comme l’ont dit certains, les derniers milles de ce chemin sinueux risquent d’être les plus difficiles et les plus confrontant pour nous tous.

S’il y a une chose que nous aurons tous prouvée cette année est bel et bien que notre réseau est plus qu’essentiel pour la sécurité et la santé de la population. Maintenant, tous en sont conscients. Tout le monde sait sans l’ombre d’un doute que si nous ne sommes pas là pour tenir le réseau à bout de bras, rien ne va. Cela dit, tout ce qui s’écroule devra être rebâti et repensé. Nous aurons été témoin de ce moment gravé dans l’histoire et devront nous assurer qu’il ne soit pas oublié. Maintenant, notre gouvernement doit nous donner les outils pour ne plus jamais que cette histoire ne se répète, et il le sait. Ce travail sera de longue haleine et nous devrons y contribuer au meilleur de nous-mêmes si nous voulons que cela se réalise. Notre réseau est à rebâtir et nous en serons les fiers bâtisseurs.

C’est pourquoi nous nous souhaitons de tout cœur que cette nouvelle année soit empreinte d’un renouvellement positif, remplie de bonnes nouvelles et de réalisations qui sauront enrichir notre travail au quotidien et surtout à long terme. Souhaitons-nous des investissements majeurs qui seront à la hauteur des investissements et sacrifices que nous avons dû faire cette année pour assurer les services à la population. Souhaitons-nous que nos dirigeants finissent par entendre et surtout écouter ce que les travailleuses et travailleurs ont à proposer pour améliorer la situation et, finalement, souhaitons-nous que la situation s’améliore rapidement.

Au nom de tout l’équipe syndicale du STTCIUSSSNÎM CSN, nous vous souhaitons une bonne année et nos meilleurs vœux pour 2021 et nous vous remercions pour le travail incroyable que vous avez accompli cette année.

 

Alexandre Paquet

Président par intérim du syndicat des travailleuses et travailleurs du CIUSSS du Nord-de-l’île-de Montréal, CSN.

 


** MESSAGE IMPORTANT**

À tous les membres CSN du CIUSSS du NÎM.

Bonjour à toutes et à tous,

Le STT du CIUSSS du NÎM – CSN tient à informer ses membres que dû à
l’état d’urgence sanitaire et les directives gouvernementales, la décision a été
prise de fermer tous les bureaux syndicaux de l’établissement jusqu’à nouvel
ordre. Cette décision n’a pas été prise de gaieté de cœur, cependant, il est de
notre devoir de prendre tous les moyens afin de préserver la santé de tous en
réduisant les risques de contamination au minimum.

Malgré la fermeture des bureaux syndicaux, tous les représentants syndicaux
sont en télétravail. Toutes les mesures ont été prises pour assurer la continuité
des services. Les numéros de téléphone et les courriels pour nous contacter se
trouvent plus bas. Nous vous prions de laisser un message clair sur la boîte vocale avec
votre NOM, NUMÉRO D’EMPLOYÉ et NUMÉRO de téléphone où nous pourrons vous rejoindre. La
réorganisation de notre travail pourrait affecter les délais de réponses. Les
retours d’appels et réponses par courriels seront effectués selon les heures
normales des différents bureaux. Nous vous remercions de votre patience.
Nous sommes désolés des inconvénients et espérons que la situation se règle
le plus rapidement possible. Nous vous remercions de votre compréhension.
En terminant, nous tenons à vous remercier de votre dévouement en cette
période difficile.

Votre syndicat déploie tous ses efforts pour vous accompagner et nous
sommes en communication constante avec l’employeur.

RESTONS SOLIDAIRES!
Votre exécutif syndical

Le mot du Président : ici


Voici les numéros de téléphone et les adresse courriels pour nous contacter : 

(Nous vous prions de laisser un message clair sur la boîte vocale avec votre nom, numéro d’employé et numéro de téléphone) :

Ahuntsic et Montréal-Nord (AMN) :

  • (514) 383-5054 ou le (514) 384-2000 Poste : 5054 pour tout problème lié au grief
  • (514) 384-2000 Poste : 5048 pour tout problème lié en santé sécurité au travail (SST)
  • amn@sttciusssnim-csn.org pour toute question général

Bordeaux Cartierville Saint-Laurent (BCSTL) :

  • (514) 331-3020 Poste : 71927 pour tout questionnement
  • bcstl@sttciusssnim-csn.org pour toute question général

Coeur de l’île (CDI) : 

  • (514) 495-6767 Poste : 6432 pour tout questionnement
  • cdi@sttciusssnim-csn.org pour toute question général

Hôpital Rivière des Prairies (HRDP) :

  • (514) 323-7260 Poste : 2122 pour tout questionnement
  • hrdp@sttciusssnim-csn.org pour toute question général

Hôpital du Sacrer Coeur de Montréal (HSCM) :

  • (514) 338-2233 pour tout questionnement
  • hscm@sttciusssnim-csn.org pour toute question général

En raison de la situation exceptionnelle, les officiers syndicaux continueront de retourner les appels et courriels dans les meilleurs délais, et ce, selon les heures normales de bureau.

RESTONS SOLIDAIRES!
Votre exécutif syndical

Voici quelques liens vers des informations importantes concernant les mesures mises en place en raison de la pandémie Covid-19:

Foire aux questions – CSN : La pandémie du coronavirus suscite de nombreuses questions, concrètes et complexes, en matière de relations de travail. Afin d’appuyer le travail de ses syndicats et de répondre aux préoccupations des travailleuses et des travailleurs, la CSN met à leur disposition cette foire aux questions.  www.csn.qc.ca/coronavirus 

Questions/réponses mit en ligne par l’employeur (CIUSSS DU NÎM) concernant le Covid-19 et ces implications dans nos milieux de travail : www.ciusssnordmtl.ca/coronavirus

Les services de garde régulier et les écoles sont fermés jusqu’à nouvel avis, l’employeur nous avise que pour les employés dont les enfants fréquentent déjà un service de garde, ils devraient pouvoir continuer de l’utiliser selon l’horaire et les conditions habituels. Pour les autres, voici un lien, mit en place par le gouvernement, pour réserver des places dans de services de garde d’urgence : www.quebec.ca/services-de-garde-durgence

Notre page Facebook est mise à jour continuellement. Vous y trouverez toute l’information nécessaire www.facebook.com/sttciusss.nim.csn

 

En raison de la pandémie de COVID-19, les visites dans les hôpitaux et CHSLD du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal sont suspendues jusqu’à nouvel ordre, sauf pour quelques exceptions. De plus, toutes les visites dans les ressources intermédiaires et résidences privées pour aînés sont suspendues. Il faut savoir que l’état d’urgence sanitaire a été déclaré sur tout le territoire québécois.

L’employeur nous a signalé que plusieurs salarié.e.s, toutes catégories confondues, ne veulent pas se désinfecter les mains à leur arrivée au travail. Nous vous demandons donc de suivre les directives et de vous désinfecter les mains à votre arrivée et de les laver régulièrement. Il en va non seulement de votre santé et celle de vos proches mais aussi de la santé publique.

Nous devons TOUS contribuer à l’effort collectif ! Se désinfecter et se laver souvent les mains

Des mesures de contrôle restrictives sont mises en place pour limiter les accès aux établissements de santé et ce, afin de préserver la santé et sécurité de nos résidents et patients.

Afin d’éviter de devoir vous soumettre aux règles de contrôle à votre arrivée au travail et suite à la demande de l’employeur, nous vous rappelons l’importance de porter votre carte d’identité (« carte d’employé ») à chaque quart de travail.

Vous avez perdu votre carte ?
Envoyer un courriel à : chantal.lavoie.cnmtl@ssss.gouv.qc.ca et mettez votre gestionnaire en cc avec les infos suivantes :
– Votre nom
– Votre numéro d’employé

Vous n’avez pas encore votre carte ?
Envoyer un courriel à chantal.lavoie.cnmtl@ssss.gouv.qc.ca et mettez votre gestionnaire en cc avec les infos suivantes :
– Nom
– Numéro d’employé
– Une photo de vous
– L’installation et les accès si nécessaire.

À défaut de présenter votre carte d’identité, certaines vérifications pourraient être effectuées.

Si vous éprouvez des symptômes d’allure grippale, vous devez éviter de vous présenter au travail et contactez immédiatement le Service de prévention et promotion de la santé du CIUSSS du NÎM au (514) 338-2222 poste 12608, entre 7h00 et 17h00. Une infirmière pourra procéder à l’évaluation de votre cas et vous diriger vers la trajectoire appropriée. Vous pouvez aussi contacter le 1-877-644-4545 pour des informations générales sur la COVID-19 ou le 811 si vous éprouvez des symptômes.

Ce qu’il faut savoir sur la COVID-19

La FSSS-CSN continue de suivre de près les développements pour faire face au COVID-19. Nous souhaitons apporter notre contribution pour que les mesures annoncées par le gouvernement Legault permettent de freiner la courbe et respectent les droits du personnel du réseau.

Pour plus d’information de la part de la FSSS-CSN en lien avec la COVID-19 : cliquer ici 

COVID-19 Informations pour le personnel

IMPORTANT Questions-réponses pour le personnel du CIUSSS du NÎM 

Ce question/réponse comporte plusieurs informations touchant différents volets reliés à la gestion de la COVID-19.

Le CIUSSS du NÎM a mis sur le web une page avec des questions-réponses concernant les consignes et obligations en lien avec la Covid-19 qui sera mise à jour en continu. Le mot NOUVEAU! sera ajouté devant les infos mises à jour et la date et l’heure de la mise à jour seront toujours indiquées dans le texte d’introduction.

Services de garde d’urgence

Les services de garde d’urgence sont un service exceptionnel pour les parents qui n’ont aucune solution de rechange. De plus, ils sont réservés aux enfants du personnel du réseau de la santé et des services essentiels.

Pour plus d’information sur les services de garde d’urgence : cliquer ici 

Les travailleuses et travailleurs de la CSN, solidaires avec l’ensemble de la population – COVID-19

Aujourd’hui (15 mars 2020), la CSN ainsi que d’autres organisations syndicales du secteur public ont rencontré le premier ministre et le président du Conseil du trésor afin de faire le point sur la négociation et sur l’organisation des services dans le contexte actuel de crise du coronavirus.

Nous avons abordé la rencontre en confirmant au gouvernement, d’entrée de jeu, notre engagement à tout mettre en oeuvre pour que la population du Québec obtienne tous les services nécessaires et que ces services se donnent dans les conditions les plus sécuritaires possibles. Les « anges gardiens », comme les appelle à juste titre le premier ministre, seront au rendez-vous, solidaires avec l’ensemble de la population. Afin de répondre à la crise de la façon la plus efficace, les organisations syndicales et le Conseil du trésor ont convenu de suspendre les négociations jusqu’au 5 avril et, puisque la situation évolue très rapidement, de faire à nouveau le point dans les prochains jours.

Nous avons toutefois tenu à indiquer au gouvernement que nous nous attendons à ce qu’il soutienne les travailleuses et les travailleurs dans leurs efforts et qu’il reconnaisse l’apport plus qu’essentiel de celles et ceux qui seront sur le terrain, 24 h sur 24, 7 jours sur 7, pour rendre les services aux Québécoises et aux Québécois. Notre message était clair : cette reconnaissance doit se traduire concrètement, notamment en s’assurant que la crise n’ait pas un poids financier sur le personnel et en maintenant les primes et montants forfaitaires au-delà du 30 mars, date prévue de leur échéance.

Négo 2020,

Le 30 octobre dernier, c’est par une manifestation créative à Québec que nous avons marqué le coup du dépôt de nos revendications pour la négociation 2020. Pour l’occasion, les militantes et les militants présents ont été invités à faire leur propre pancarte en y inscrivant un message personnalisé, soit pour le gouvernement Legault, soit pour la population québécoise. Des dessins de toutes sortes et des centaines de slogans accrocheurs ont ponctué la manifestation dans les rues du Vieux-Québec, sous le regard à la fois intrigué et intéressé des résidents et des touristes. Une première action de mobilisation et de visibilité réussie.

C’est donc accompagné-es de plus de 600 militantes et militants que nos revendications communes, celles des 150 000 travailleuses et travailleurs du secteur public de la CSN, ont été déposées auprès du Conseil du trésor. Après une année de consultation et de débats sur les solutions à proposer au gouvernement afin d’améliorer les services publics, c’est avec un projet solide, porté par l’ensemble des syndicats des quatre fédérations (FEESP, FNEEQ, FP et FSSS) réunies au sein du Comité de coordination des secteurs public et parapublic (CCSPP) que nous nous présentons à la table de négociation.

Le 12 décembre dernier, la CSN rencontrait le Conseil du trésor pour recevoir les offres du gouvernement en vue du renouvellement de nos conventions collectives. Alors que la CAQ promettait du changement, nous constatons avec colère qu’elle choisit plutôt de poursuivre dans la même voie que ses prédécesseurs libéraux en refusant de reconnaître la valeur du travail accompli par chacune et chacun d’entre nous, en éducation, en santé et services sociaux et dans les organismes gouvernementaux.
Plusieurs présentation vidéo ICI

Voici nos demande: 

Voici le projet de négociation sectorielle qui a été déposé au Comité patronal de négociation du secteur de la santé et des services sociaux (CPNSSS) le 29 octobre dernier à Québec. Ce sont les demandes spécifiques au secteur de la santé et des services sociaux. Elles seront portées par la Fédération de la santé et des services sociaux et elles touchent tous les autres aspects de notre convention collective, tels : l’attraction et rétention du personnel, l’accès aux postes, la reconnaissance, la nomenclature, la conciliation famille-travail-études, la surcharge de travail, la santé et sécurité au travail, etc.

Dépôt sectoriel_2019-10-29

Voici le dépliant de nos principales revendications à la table centrale. Ce sont les demandes qui touchent les salaires, le régime de retraite et les assurances, entre autres.

Demandes table centrale

___________________________________________________________

Nous dénonçons le bureau de santé !

Avis à tous les membres (catégories 2 et 3)

Le syndicat dénonce avec véhémence les pratiques douteuses et fort questionnables du Bureau de Santé du CIUSSS du NÎM. Depuis la création du CIUSSS, nous avons à maintes reprises signalé des irrégularités dans le traitement des dossiers d’invalidité des salarié-es, telles que :

  • Mépris des règles de la convention collective (concernant entre autres les délais de requalification pour une nouvelle invalidité);
  • Interventions des agents de gestion du bureau de santé auprès des médecins traitants s’immisçant dans la relation patient-médecin;
  • Demandes de dossiers médicaux non pertinents au traitement d’une invalidité ou accident de travail afin de les soumettre à un médecin-arbitre;
  • Envoi du dossier disciplinaire aux médecins de l’employeur;
  • Non-respect des délais pour les procédures d’arbitrages médicaux;
  • Ententes d’accommodements déraisonnables;
  • Demande de remboursements d’assurance salaire non conforme aux délais prescrits dans le dossier médical pour le retour au travail;
  • Intimidation du bureau de santé auprès des membres en invalidité en leur offrant des compromis pour éviter de se plier à la convention collective ou en disant que leur dossier coûte trop cher au CIUSSS;
  • Interprétation et contestation des diagnostics médicaux par des employés du bureau de santé qui ne sont pas médecins.

Lire la suite… Nous dénonçons le bureau de santé !

_____________________________________________________________________________________________________

Le dernier numéro de l’Info-SST :

Et plus encore !

Info-SST-Août2019

________________________________________________________________________________________________________

Résumé du protocole de mise en application de la nouvelle convention collective locale (appelée aussi dispositions locales) du CIUSSS du NÎM catégories 2 et 3.

Date d’entrée en vigueur : 12 août 2019

Fusion des anciennetés

  • Les listes d’ancienneté de l’ensemble de la catégorie 2 du CIUSSS du NÎM seront fusionnées à la date d’entrée en vigueur de la nouvelle convention collective locale. Pour les salariés ayant accumulé de l’ancienneté dans plus d’une unité de base, ces anciennetés seront additionnées. Lire la suite…

________________________________________________________________________________________________________

Bonne nouvelle : Préposé(e)s à l’entretien ménager, gardiens de résidence… TOUS AU MEILLEUR SALAIRE !!

Message important pour les détenteurs des postes fusionnés préposé à l’entretien ménager travaux lourds/légers et gardien de résidence/préposé à l’entretien ménager (travaux lourds/légers)

Ce jeudi 27 juin, une entente a été conclue entre votre syndicat et l’employeur pour rémunérer les détenteurs des postes fusionnés nommés plus haut au salaire le plus élevé et ce, rétroactivement au 2 avril 2019.

(Concrètement, les personnes détentrices d’un poste d’entretien ménager travaux lourds/légers seront rémunérées «travaux lourds» – aujourd’hui à 19,69 $, et les personnes détentrices d’un poste gardien de résidence/préposé à l’entretien ménager travaux lourds/leger seront rémunérées «gardien de résidence» – aujourd’hui à 21,44 $)

L’employeur a 60 jours de la signature de l’entente pour verser la rétroactivité.

Bravo et solidarité !

________________________________________________________________________________________________________

AVIS IMPORTANT POUR VOS RÉCLAMATIONS DE MÉDICAMENTS À LA CNESST

Après de multiples interventions de la FSSS-CSN et l’appui de la CSN, la CNESST annonce enfin qu’elle va permettre les remboursements de médicaments directement à la pharmacie dès septembre 2019. Ce gain facilitera la vie de l’ensemble des travailleuses et travailleurs qui reçoivent des indemnités de la CNESST. Lire la suite …

________________________________________________________________________________________________________

Négociation-2020 La parole est à vous ! Nous avons commencé une tournée d’information qui s’étalera tout au long de l’été et qui nous mènera à une assemblée générale au début septembre. Cette tournée sera l’occasion de présenter et d’expliquer les revendications proposées que nous porterons lors des prochaines négociations de notre convention collective nationale. Lire la suite…

________________________________________________________________________________________________________

Info Code blanc Malgré plusieurs situations problématiques et l’insistance du syndicat pour les régler, l’employeur avance à pas de tortue dans le dossier Code blanc.
C’est inacceptable ! C’est la santé et sécurité du personnel qui est en jeu ! Lire la suite…

________________________________________________________________________________________________________

Signature de la nouvelle convention collective locale : Une photo avec la direction du CIUSSS? NON MERCI!

Le 28 mai dernier, à Notre-Dame-de-la-Merci, se tenait une rencontre officielle et somme toute historique dans la jeune histoire du STT du CIUSSS du NÎM, afin de ratifier les textes de la nouvelle convention collective locale (26 matières locales) ainsi que le protocole de sa mise en vigueur. Lire la suite…

26 février 2021 – L’inaction du gouvernement en ce qui a trait à la santé et à la sécurité au travail dans le réseau de la santé et des services sociaux constitue une pente glissante, tant pour l’intégrité physique et mentale des salarié-es que pour l’accessibilité de la population à des services de qualité. [ + ]

Services de garde éducatifs

Un livre blanc, vraiment ?

18 février 2021 – L’idéologie du « tout-au-privé » du précédent gouvernement semble avoir eu raison du savoir-faire qui existait au ministère de la Famille. [ + ]

16 février 2021 – « Tant qu’il y aura des itinérants dans la rue, il faudra les accompagner de façon humaine. » [ + ]

9 février 2021 – Comme le réclame la FSSS–CSN depuis le début de la pandémie, les travailleuses et travailleurs de la santé qui travaillent auprès des patients atteints de la COVID-19 pourront utiliser des appareils de protection respiratoire N-95 ou leur équivalent pour se protéger. [ + ]

4 février 2021 – La CNESST a demandé au CISSS de Laval d’apporter rapidement des correctifs à l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé. Il s’agit de diminuer le risque de propagation de la COVID-19 parmi les travailleuses et les travailleurs en limitant la mobilité. [ + ]